Quelle est la définition du duty free ?

Pour l’intérêt de l’économie, la pratique commerciale a mis en place les boutiques hors taxes appelées encore « duty free ». Comme son l’indique, ce type d’établissement de vente distribue des produits qui ne sont pas soumis aux régimes fiscaux de son pays de localisation. Ce n’est pas n’importe quels magasins qui peuvent bénéficier de cette exonération de taxe. La pratique est seulement attribuée à certains enseignes qui opèrent auprès des ports maritimes, des régions à grandes potentialités touristiques et des aéroports internationaux. L’avantage fiscal que jouisse ce genre d’opérateur profite à tout le monde. Il permet à l’entreprise de proposer, aux consommateurs, des marchandises à prix abordable. Ce qui favorise facilement l’augmentation de sa notoriété et de sa part de marché. Pour le pays d’accueil, cette forme de commerce participe à la valorisation de son image extérieure. Et pour les infrastructures économiques  autour de l’enseigne, c’est une véritable source de revenus.

Bon à savoir sur les boutiques franches

Historiquement, les magasins exemptent de TVA ont vu le jour en 1946 en Irlande. Cette manière plus flexible de vendre des produits s’est déroulée pour la première fois, au cœur de l’aéroport de Shannon. La boutique accueille directement les passagers qui viennent faire une escale dans le lieu et voulant effectuer des shoppings intéressants. Avec le temps, la pratique est généralisée et commence à être adoptée par beaucoup d’affairistes. Cependant, du fait que l’Union européenne est régie par un seul régime douanier, le voyage interne entre les pays membres ne doit pas juridiquement produire cette franchise. Ce qui entraîne, récemment, la suppression de la vente hors taxes au sein de ce groupe d’échange économique. Pour mieux appréhender la définition du duty free, il est nécessaire de comprendre son concept juridique.

En effet, bon nombre de nations n’imposent pas les taxes, c’est-à-dire, les impôts indirects à leurs produits destinés pour l’exportation pour de raison de nationalisme. Cette politique de protectionniste contribue énormément à l’amélioration du secteur d’export vis-à-vis de l’import. Par conséquent, les produits peuvent être distribués directement sans TVA et stockés pendant quelque temps? En attendant sa période d’exportation ou être soumis aux taxes quand vient le moment de son expédition à l’étranger. Normalement, les marchandises doivent être taxées suivant la politique fiscale de la région qui les accueille une fois à destination. Mais par la présence d’un espace neutre, non attribué à aucun territoire au sein des aéroports et des ports maritimes, dénommés par l’appellation zone internationale, aucune forme de taxe ne sera pas attribuée à ce genre de produits.

Quelques précautions à tenir concernant le comptoir de vente

Si durant votre voyage, vous décidez d’acheter des produits auprès d’une boutique franchise, vous devez faire attention sur les chocolats, les cigarettes, les tabacs et les alcools. Pour bénéficier de la franchise en la matière, il est essentiel de respecter la quantité accordée. Dans ce cas, c’est le règlement de la frontière d’arrivée qui sert de référence. Si vous n’avez pas l’information nécessaire en la matière, renseignez-vous auprès d’un spécialiste de voyage comme Opodo. Ce site comparateur de vol, d’hébergement et de vacances peut largement vous rendre service sur toutes les questions concernant les voyages. Il dispose une équipe très professionnelle et peut vous dégoter des bonnes affaires. En collaborant avec Opodo, soyez sûr que votre voyage va se dérouler de manière parfaite.